Faire ses Courses en Conscience 

Aujourd’hui il est clair que nous ne pouvons plus fermer les yeux sur les enjeux écologiques liés à notre consommation alimentaire. Entre le gaspillage, le suremballage, les produits exotiques et hors saison, les pesticides, les OGM,… Le bilan est lourd.

Bien sur, il n’est pas évidant de faire ses courses en suppriment tous les produits qui ne sont pas bio et locaux. De plus, ceux qui son labellisés, sont souvent plus cher que les autres. Et les faire dans un magasin qui vends des produits en vrac et bio n’est pas toujours facile. Surtout, que ce type de magasins est souvent loin de chez vous. Toutes ces raisons font que la plus part des gens ne veulent pas changer leurs habitudes.

Je vais vous donnez mes astuces pour vous montrer les gestes à adopter et la façon de penser pour faire des achats plus responsables dans une grande surface (lisez jusqu’au bout vous trouverez les dix commandements à retenir 😉 ).

Préparation

  • Faites une liste

Comme quand on décide de manger plus sainement, il faut prévoir ce que vous comptez faire comme repas pendant la semaine. Ça vous permettra, d’être plus efficace pendant vos courses et surtout, ça vous évitera, d’acheter n’importe quoi ( réduction du gaspillage alimentaire).

  • Sac à vrac

Adoptez des sacs à vrac. Ce sont de petits sachets en tissus qui remplaceront les sacs en plastique pour transporter vos courses, peser vos fruits et légumes, prendre votre pain,…. (gardez-en TOUJOURS quelques uns sur vous au cas où)

  • Avoir le ventre plein

Et oui,ce qui vaut pour le régime vaut aussi pour les courses responsables. En faisant, vos courses sans avoir faim, vous éventerez d’acheter des aliments dont vous n’avez pas besoin.

Sur place

  • Activez votre radar

Vous allez repérez tous les produits qui contiennent trop de plastique. Ensuite, vous allez privilégier ceux qui en ont le moins (ce qui n’est pas chose facile dans une grande surface je vous l’accorde). Les fruits et légumes sont plus faciles à acheter sans plastique. Ainsi que le pain et les pâtisseries.

Privilégiez aussi les contenants en verre comme les bocaux avec des haricots rouge, du mais,… Pareil pour l’eau essayer d’en acheter en bouteille en verre ou alors buvez l’eau du robinet filtrée.

 

Le carton est aussi à privilégier mais attention aux cartons plastifiés comme ceux du lait,… sont plus difficile à recycler que le plastique seul. Dans ce cas là, choisissez plutôt du plastique.

  • Achetez bio!

Oui c’est évidant. mais dans une grande surface, il y a  très peu de choix et bien souvent les produits bio sont suremballés et/ou proviennent de contrés lointaines… Sans parler du prix parfois exorbitant qui du coup n’est pas très attractif.

Je vous conseille donc de privilégier quand même le bio. Mais pour les petits budgets, regardez d’abord la version bio de ce que vous avez besoin. Voyez si elle est dans votre budget et si le prix est trop élevé pour vous, choisissez sa version locale si elle existe sinon sa version avec le moins d’emballage (ou les deux voir les 3->bio,local,sans emballage c’est encore mieux évidemment).

  • Préférez les gros contenants

Pour tous ce qui est shampoing, savons, lessives, jus de fruits,…. Choisissez les gros contenants. Pour éviter de de voir en racheter trop vite, pour limiter les déchets et en plus ils seront moins cher que la même quantité en petits flacons ( garder quand même toujours à l’esprit bio et sans emballage sauf si ce n’est pas possible).

 

  • Que choisir: local ou bio ?

La question qui fâche … les multinationales sont les championnes pour nous mettre des aliments bio qui viennent de l’autre bout de la terre. Et d’autres locaux bourrés de pesticides voir d’OGM. C’est un peu comme choisir entre la peste et le choléra. Il n’y a pas vraiment de bonne réponse d’un point de vue impacte écologique.

Maintenant, pour votre santé, c’est toujours mieux le bio. Mais au final notre santé s’en retrouve touchée indirectement par la pollution de l’air (transport des aliments bio participent fortement à la pollution).

Conclusion, vérifier la provenance de votre produits bio. S’il est local, c’est parfait et sinon choisissez en fonction de sont emballage. C’est toujours mieux que rien.

Alors pourquoi on nous demande de privilégier les producteurs locaux ?

C’est vrai, c’est important. mais choisir des producteurs locaux qui utilisent des pesticides et autres cochonneries, ça revient au même finalement que choisir une grosse enseigne.

Donc Producteurs Locaux ET BIO -> OUIIIIII mais sinon à éviter (sauf si vous devez choisir entre local et lointain et qu’il n’y a pas d’option bio).

  • Pensez de saison

Choisissez vos fruits et légumes de saison. Ils vous coûteront moins cher et seront généralement locaux. Encore une fois, préférez quand même ceux qui sont bio et si possible disponible en vrac.

  • Viande ou pas?

Vient maintenant une autre question sensible… Peut-on acheter de la viande ou pas ?

On a tous déjà entendu que la production de la viande pollue énormément. Sans parler de la cruauté envers les animaux qui règne dans les abattoir. Tous ça pour que la plupart finissent en gaspillage alimentaire.

Mais d’un autre coté, consommer des produits végétariens ou végétaliens n’est pas toujours la bonne option non plus. surtout dans les grandes surfaces. Car derrière tous les labels alléchants (bio végétarien, faible impacte, sans conservateurs, local,…), se cache OGM, pesticides, pollution, suremballage, surexploitation,…. Et oui les marques utilisent ces labels uniquement comme techniques de marketing pour vous faire acheter toujours plus. Le soja, par exemple, est très polluant, bourré d’OGM et d’hormones. De ce fait, il vaut mieux l’éviter sauf s’il est bio et cultivé en Europe.

 

Alors évitez un maximum la viande. Si vous en achetez quand même préférez toujours la viande bio (néanmoins ne pensez pas que les animaux sont mieux traiter) ou/et achetez là chez un boucher et emportez là dans votre tupperware (ça évite l’emballage).

 

Et le poisson dans tout ça ?

 

Pareil… Je dirais même que d’un point vue impacte écologique, consommer du poisson est pire car la pêche ravage les écosystèmes marins. C’est d’ailleurs, leurs deuxième grosse menace avec la pollution plastique, trafique maritime. Entre les prises trop jeunes et la quantité énorme pêchée, la population marine n’a pas le temps de se reproduire pour rééquilibrer la balance. Ce qui fait que le poisson et autres crustacés sont devenus si cher.

Les produits marins sont donc à proscrire ou alors choisissez ceux qui viennent d’une pêche durable.

Remarque:

Vous aurez surement remarqué que les marques choisissent généralement un seul labels responsable. Vous trouverez rarement un produit labellisé bio et local. Vive le greenwaching.

 

 

Pour aller plus loin

Ici, je voulais vous montrer qu’il y a moyen de réduire notre impacte en faisant vos courses au super marché. Mais ce n’est clairement pas la bonne solution. Notamment, parce que Le suremballage est beaucoup trop présent dans ce type d’enseigne. Et les produits bio sont issu d’une agriculture qui pratique la surproduction( ce qui appauvrit beaucoup la terre et utilise d’espace de culture trop grands,…)

Du coup, si vous voulez faire plus,  je vous conseille de trouver une coopérative agricole bio et éco-responsable (il y en a de plus en plus vous trouverez facilement). Ainsi, vous participerez au développement des petits producteurs locaux et au respect de environnement. Si ce trop difficile pour vous de faire vos courses dans une coop (à cause d’un budget trop serré, pas le temps,… ). Vous pouvez y faire vos achats de temps en temps pour les choses que vous ne devez pas acheter toutes les semaines comme les épices, les produits ménagés,…

Pour ceux qui ont le temps ou tout simplement l’envie de faire mieux sans que ça leur coûte plus cher. Vous pouvez aller directement chez les petits producteurs (attention labellisés bio) le prix est généralement plus abordable. Vous pourriez aller acheter le lait, la crème, beurre directement à la ferme. En plus, ça fera une super activité familiale ( ça permet d’éviter les crises habituelles des enfants pendant les courses).

Pour avoir ces petits producteurs au même endroit, les marchés bio sont très sympa à faire aussi.

Conclusion en 10 commandements

  1. Tu privilégieras toujours en premier le bio ET local
  2. Les emballages tu banniras et le verre tu adopteras
  3. Jamais sans tes sacs à vrac et tod bag tu sortiras
  4. Les fruits et légumes de saison tu choisiras
  5. Diminuer voir supprimer la viande et le poisson tu essaieras
  6. Prendre et faire ta liste de courses tu te rappelleras
  7. Aux offres d’achats tu ne succomberas pas (souvent cause de gaspillage)
  8. Manger avant tu devras
  9. Acheter seulement ce que tu as vraiment besoin tu feras
  10. Etre fière de tes efforts il te faudra être

J’espère que mes astuces pourront vous aider. Et surtout qu’elles vous donneront envie de changer votre façon de consommer. Pour devenir des CONSOMM-ACTEUR. N’oublions pas nous empreintes la terre à nos enfants donc prenons en soin tous ensemble.

N’hésitez pas à me mettre en commentaire vos astuces 😀

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *