Remède Naturel pour Soigner une Mycose

Mycose quand tu nous tiens

Ah qui n’a jamais goûté aux joies des démangeaisons insupportables à l’entre jambe. Cet endroit qu’il n’est pas très bien vu de se gratter en publique…Voilà une des maladies super glamour dont pratiquement toutes les femmes font la connaissance au moins une fois dans leur vie.

Je vais vous montrer qu’il est tout à fait possible de se soigner naturellement sans avoir recours aux médicaments.

Elle es généralement due au champignon Candida Albicans qui profite d’un déséquilibre de la flore vaginale ou d’un déficit immunitaire pour se multiplier et coloniser la muqueuse vaginale.

Le tube digestif est également un réservoir à ce type de champignon. L’affectation du vagin se peut se faire par le passage de l’anus vers le vagin ou par le passage des levures vers la circulation sanguine. C’est en partie pour ça qu’il ne faut JAMAIS s’essuyer de l’anus vers la vulve.

La flore vaginale: Un équilibre fragile 

Il est important de se rappeler que la flore vaginale est constituée de bactéries qui ont pour rôle de protéger le vagin des infections grâce à l’acidité qu’elles produisent. C’est pour ça qu’il faut éviter de trop souvent laver au savon votre petite fleur. D’ailleurs, il est même conseiller d’utiliser un savon très doux voir uniquement de l’eau.

Chez une femme en bonne santé, la composition microbienne de la flore vaginale est en parfait équilibre. Mais le moindre changement des conditions vaginales comme l’excès de l’acidité du vagin et le déséquilibre de la flore vaginale peuvent favoriser la multiplication de champignons.

Attention tout de même à la contagion:

Même si elle n’est pas considérée comme une infection sexuellement transmissible, il est préférable d’éviter les rapports non protégés.

Les facteurs à risques 

Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, la mycose ne s’attrape pas par manque d’hygiène. Elle peut être la cause d’un grand nombre de facteurs différents comme par exemple:

  • La grossesse qui est un gros chamboulement à tous les niveaux
  • Les maladies endocriniennes
  • Acidité vaginale
  • La période menstruelle
  • La prise d’antibiotiques 
  • La contamination de l’intestin
  • Les matières synthétiques ou vêtements serrés 
  • L’hygiène intime trop fréquente avec des savons acides ou encore le chlore des piscines 

Savoir la reconnaître 

Il est tout aussi important de savoir ce que c’est, que de savoir reconnaître les symptômes. Même si elle fait partie des maladies bénignes courantes. On évite d’en parler. Les femmes se sentent souvent honteuses. Les jeunes filles ne sont pas assez informée sur le sujet. Comme à peu près tout ce qui concerne leur organe sexuel ou comme dirait ma grand mère “leur figure d’en bas”.

Voici comment la reconnaître (n’hésitez pas à partager c’est important d’informer sur ce genre de sujet)

  • Démangeaisons permanentes de la vulve et de l’entrée du vagin
  • Pertes blanches épaisses et crémeuses
  • Brûlures vaginales quand on urine
  • Rapports sexuels de plus en plus douloureux 
  • Vulve rouge vif et gonflée.

Pas très joyeux tout ça… Alors comment se soigner naturellement ?

Commencez par utiliser un savon liquide à pH alcalin. Le Candida prolifère sur les terrains acides. Attention, ne l’utilisez plus une fois guéri. Tournez vous plutôt vers un savon au pH neutre.

Évitez le port de pantalon trop slim ou de sous vêtement trop serrés car la compression diminue le retour veineux ce qui modifie la température des parties génitales => développement du champignon

2 remèdes à combiner:

        1. Solution assainissante et apaisante

A adopter le matin lorsque les démangeaison sont associées aux pertes blanches épaisses.

  • HA de lavande fine 50mL
  • HA de camomille noble 50mL

Mélangez les hydrolats, versez environ 20mL de ce mélange dans une poire de lavage.

Utilisation:

Faites une douche vaginale à l’aide de la poire de lavage (1 à deux fois par jour max)  pendant 10 jours si besoin.

         2. Ovules antifongiques dosés à 150 MG d’HE

Pour accélérer la guérison et limiter les risques de récidive, utilisez ces ovules aromatiques antifongiques ( à commander à la pharmacie).

Liste des huiles essentielles:

  • Lavande fine 50mg
  • Tea tree 30mg
  • Géranium bourbon 30mg
  • Thym à linalol 20mg
  •  Lemongrass 20mg
  • Macérat de calendula 100mg
Utilisation:

Introduisez l’ovule au fond du vagin.

1 le matin et 1 le soir pendant 15 jours.

Mettez un tampon (bio ou lavables) pendant 1 h le matin pour maintenir l’ovule en place. Le soir, mettez l’ovule juste avant d’aller vous coucher.

Propriétés des HE:

Lavande fine: anti inflammatoire, antalgique et anti-infectieuse.

Tea tree : antifongique, antalgique, décongestionnant, antibiotique urinaire.

Géranium Bourbon: purifiant des levures et des champignons, tonifiant de la muqueuse et stimulant de l’immunité.

Thym à linalol: stimulant immunitaire, antibactérien antivirale, antifongique

Lemongrass: anti inflammatoire décongestionnant antifongique et antibactérien  puissant.

Précaution d’emploi:

Il n’y a pas de précaution d’emploi particulière à par des allergie aux huiles essentielles. Par contre, faites très attention à la provenance de vos huiles essentielles. Elles doivent être labellisées et certifiées 100% bio.

En cas de spasme utérin inhabituel arrêter le traitement avec l’ovule.

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez ou que toute fois vous ne voyez pas d’amélioration à la fin du traitement consultez votre médecin traitant.

5 conseils qui permettent de limiter les risques:

1. Préférez des sous-vêtements en coton bio, lavables à 60°C car ces champignons ont la vie dure

2. Pour votre toilette intime et quotidienne, utiliser un savon doux 100% naturel ou simplement de l’eau maximum 1x/jour.

3. Utilisez éventuellement des lubrifiant naturel lors des rapports sexuels

4. Si vous allez à la piscine, rincez-vous directement à l’eau courante et ne gardez pas un maillot de bain humide

5. Évitez les excès de sucreries qui nourrissent vos champignons.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaire

  1. J’ai 23 ans et j’ai la CHANCE de n’en avoir jamais eu ! Mais grâce à cet article j’en sais un peu plus 🙂

    1. Morgane De Wever

      Oh oui tu as bien de la chance 😱🍀 j’espère que tu n’en auras jamais 🤞

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *